Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil / Liens utiles / Autres projets / Projet LMIS
Se connecter


Mot de passe oublié ?
 

Projet LMIS

La gestion des processus de migration de main-d'œuvre dans les six pays du projet (Tunisie, Sénégal, Ghana, Colombie, Costa Rica et le Nicaragua) est entravée par le manque de statistiques/données régulières, objectives et fiables sur les stocks de migration de main-d'œuvre.
 
Le nombre croissant de contrats de travail comprend des accords sur les pratiques de recrutement, les besoins ciblés du travail, la protection des droits des migrants, etc. Chacun de ces accords génère de nouvelles demandes et des besoins en données. Les données sur les flux migratoires sont particulièrement faibles et il reste beaucoup à faire pour améliorer les systèmes existants. Pourtant, les politiques de migration tournées vers l'avenir et la prise de décision basée sur les faits nécessitent des données fiables, en temps opportun et comparables. Les efforts visant à recueillir, conserver et partager les données pertinentes à la gestion de la migration de travail sont nécessaires et le secteur privé doit être impliqué.

Dans ce contexte, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) met en œuvre le projet "Meilleures pratiques sur la collecte et le partage de données sur la migration du travail pour l'amélioration des systèmes d'information de marché du travail (SIMT)", co-financé par la Commission européenne (90%).

Plus précisément, ce projet vise à contribuer à l'amélioration des capacités de collecte et de partage des informations sur la migration de main d'oeuvre, en s'appuyant sur les processus politiques de migration du travail.
 
Il soutiendra en particulier l'inclusion et la bonne gestion des informations sur les migrations du travail dans les systèmes d'information de marché du travail, contribuant ainsi au développement / renforcement des SIMTs capables de fournir des informations exactes et opportunes pour une meilleure gestion des migrations de travail.
 
Le projet permettra également de faciliter la création de partenariats au niveau bilatéral, régional et international pour la collecte et le partage des informations sur les migrations du travail et de tester des mécanismes pilotes de partage de données.
 
 

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site du projet LMIS